Quelques mots à propos de l’artiste
Madeline Deriaz appartient à la quatrième génération d'une famille de photographes suisses, photographes de pères en fils depuis l’invention de la photo. Elle est la première femme de la dynastie à publier et exposer ses photographies. 
Après une formation en arts visuels, aux Arts décoratifs et aux Beaux Arts de Genève, elle exerce son métier en tant que professeur de dessin, typographe, graphiste, illustratrice et directrice d'une galerie d'art. En novembre 1993, elle immigre au Québec.. 
En 2000 alors qu’elle s’installe à Saint-Camille, petite communauté de l’Estrie, elle fait un retour aux études à l’université de Sherbrooke puis à l’université de Montréal dans le cadre d’une maîtrise et d’un doctorat, pour explorer un domaine de recherche relativement nouveau, celui du développement de la personne aînée par les arts visuels. 
Depuis 2008, elle a repris son travail d'artiste à temps complet et tout en poursuivant sa carrière, elle s’implique dans le milieu artistique et culturel au niveau local, régional et national. 
formation en arts visuels
1970		M.A. en Arts visuels, Beaux Arts, Genève, Suisse.
1968		B.A en Arts décoratifs, actuelle Haute école d'art et de design Genève, Suisse.
perfectionnement
2014-15     	Cours de gravure, Atelier Piroir, Montréal, Québec, Canada.
2000		Certificat en arts visuels, Université de Sherbrooke, Québec, Canada.
formation en recherche
2004-08	Ph.D. en andragogie, Université de Montréal, incomplet, Québec, Canada.
2003		M.A. en Gérontologie, Université de Sherbrooke, Québec, Canada.
démarche artistique (extrait)
Les sources de mon inspiration se situent principalement dans l’observation de sujets ou de phénomènes naturels du quotidien. Je ne m’intéresse guère au spectaculaire.
Mon attention se focalise sur les petites choses que l’on voit tous les jours et auxquelles d’aucun ne prête pas ou peu d’attention parce qu’ils ne prennent pas le temps de s’arrêter pour les observer. Ce sont par exemple les reflets de la lumière sur l’eau en mouvement ou dans la fumée d’un feu, l’ombre changeante d’un arbre sur une façade ou une route, les craquelures d’une terre desséchée, la structure d’une roche, la variété infinie des formes des nuages, les arabesques dessinées par le givre sur les vitres de mon solarium non chauffé.
Mes investigations plastiques se traduisent le plus souvent par des recherches par thèmes et plus particulièrement sur les quatre éléments, terre, air, eau et feu. 
Ma démarche de création a pour but de les transcender afin d’en exprimer l’essence cachée. 
Depuis quelques années, c’est avec un intérêt passionné que je poursuis et explore différentes avenues d’un travail de recherches picturales qui s’exprime par la répétition, la série, les variations. 
Pour consulter la démarche artistique complète cliquer  Deriaz_Demarche-artistique.pdf
Pour télécharger le CV complet cliquer  Deriaz_CV.pdfartiste_files/Deriaz_Demarche-artistique.pdfartiste_files/Deriaz_CV.pdfshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1

Madeline Deriaz

arts visuels

le dessin au quotidien

variations réalisées lors de résidences d’artiste à l’école

Quelques exemples de variations

Cliquer sur les vignettes pour agrandir








L’infinité des possibles est une oeuvre qui regroupe 36 variations réalisées à l’encre et au graphite sur papier Canson à partir de 4 mélodies graphiques différentes. Elles sont présentées sur fond blanc ou gris.

Les mélodies graphiques (cliquer pour agrandir)








Les 36 variations, ensemble et détails